Handicap et accessibilité de votre site web

Creation de site internet

Lorsque vous pensez à la conception du site internet de votre entreprise, vous commencez  rapidement à réfléchir à votre moyen d’attirer du trafic.

Mais, souvent, vous vous privez involontairement d’une partie de votre public-cible.
En n’adaptant pas votre site à vos visiteurs porteurs de handicap moteur, cognitif, ou déficients visuels, c’est un pourcentage non-négligeable de votre marché qui n’aura pas accès à vos contenus!

Quel que soit le handicap créer un site web accessible à tous est indispensable.

 

Handicap : créer un site web accessible, mais pourquoi exactement?

Veiller à l’accessibilité de son site web pour les publics porteurs de handicap n’est en aucun cas  une sorte de « bonne action », dont on pourrait se vanter, ni mettre en avant sur le site lui-même.

J’ai lu ce genre de choses en faisant des recherches pour cet article, et en plus d’être condescendant et cynique, c’est simplement tout le contraire du principe même de l’accessibilité.

En plus d’être indispensable aux visiteurs porteurs de handicaps créer des sites web accessibles permet plus généralement à tous de profiter d’internet.

 

C’est un concept qui se pense en amont. Il permettra simplement que votre site soit accessible à tout le monde, sans qu’aucun handicap n’empêche de l’utiliser.

Personne n’est gagnant ni perdant dans cette histoire. C’est juste qu’il n’est pas correct d’exclure toute une partie de la popuplation de l’accès à l’information ou au divertissement.
Une personne hémiplégique qui ne pourrait pas consulter le site de sa banque. Un ado malvoyant qui serait le seul de sa classe à ne pas pouvoir utiliser les réseaux sociaux. Il s’agit tout simplement une injustice supplémentaire. Il n’y a pas de quoi se vanter de ne pas exclure des gens.

Les objectifs de l’accessibilité web

En terme de développement web, on se fixe deux objectifs de base :

✅ L’information doit être accessible aux logiciels de lecture d’écran.
Si le site n’est pas accessible : le logiciel lira n’importe comment. Il ne permettra donc pas à son utilisateur de trouver l’information qu’il cherchait.

La navigation doit pouvoir se faire sans la souris. Avec juste une touche du clavier. C’est le cas le plus extrême, mais c’est l’objectif vers lequel on doit tendre. Pouvoir naviguer de ligne en ligne sans utiliser la souris, mais seulement avec la touche Tab.

La WAI (Web Accessibility Initiative) a donné une définition parfaite de l’accessibilité sur le web. Et c’est plutôt normal étant donné que c’est l’instance officielle en charge de cette question.

« L’accessibilité du Web signifie que les personnes en situation de handicap peuvent utiliser le Web. Plus précisément, qu’elles peuvent percevoir, comprendre, naviguer et interagir avec le Web, et qu’elles peuvent contribuer sur le Web. L’accessibilité du Web bénéficie aussi à d’autres, notamment les personnes âgées dont les capacités changent avec l’âge. Cette accessibilité concerne tous les handicaps qui affectent l’accès au Web, ce qui inclut les handicaps visuels, auditifs, physiques, d’expression, cognitifs et neurologiques. »

Pour quels types de handicap créer un site web accessible?

L’accessibilité des sites internet est un problème qui peut toucher tout le monde à un moment de sa vie.

📍 Handicaps moteurs importants et/ou permanents. Évidemment les personnes qui n’ont pas l’usage de leurs mains, ou un usage limité. Toutes les personnes tétraplégiques et hémiplégiques. Mais également tous ceux qui manquent de précision, qui ont des gestes brusques et ne peuvent pas cliquer à un endroit précis.

📍 Déficiences sensorielles :  les personnes malvoyantes et non-voyantes, pour qui ont met en place les mesures les plus importantes.
Les personnes sourdes et malentendantes doivent aussi pouvoir accéder aux contenus multimédias. Pensez pour celà aux sous-titres dans les vidéos.

📍 Troubles de la vision.  Les daltoniens, qui sont très nombreux, mais aussi touts celles et tous ceux qui ont simplement une mauvaise vue.

📍 Déficience intellectuelle. Ils peuvent mieux se repérer et utiliser un site clair et sans ambiguïté.

📍 Les personnes qui ne savant pas (ou mal) lire. Ils sont très nombreux.

📍 Absolument tout le monde, qui pourrait être handicapé par une blessure à un moment. Un bras dans le plâtre, une brulure, une opération des yeux, la liste est longue.

📍 Les personnes les moins à l’aise avec la technologie.

📍 Ceux qui n’ont pas accès à tous les fichiers image/vidéo à cause d’une connexion lente.

A quels problèmes sont-ils confrontés?

📍 On pense d’abord aux visiteurs malvoyants et non-voyants qui utiliseraient des synthèses vocales (logiciel qui lit le contenu de la page à voix haute). Si vous n’avez pas réfléchi à faciliter la tache du logiciel, il lira des choses pas forcément pertinentes, voire même rien du tout.

📍 Certains visiteurs malvoyants peuvent avoir du mal à déchiffrer les textes trop petits, ou pas assez contrastés (gris sur fond noir par exemple).

📍 Toutes les personnes les moins à l’aise avec la technologie, et ceux souffrant de déficience cognitive ne parviendront pas à trouver l’information qu’ils recherchent ou à utiliser correctement un site qui n’est pas intuitif : des couleurs pas claires, une navigation compliquée, des intitulés un peu mystérieux, et vous perdrez une partie de vos clients potentiels.

📍 Vos visiteurs atteints de handicap moteur qui n’utilisent pas la souris risquent de ne pas pouvoir naviguer facilement au clavier si vous avez une arborescence complexe, ou des pop-up (eh oui toujours elles) ou autres fenêtres qui se superposent et compliquent la navigation.
Ceux qui utilisent des dispositifs remplaçant la souris, ou qui utilisent la souris avec difficulté pourront manquer de précision, et cliquer aux mauvais endroits si votre site manque d’espace.

Ils risquent tout simplement de ne pas pouvoir accéder à votre offre, à vos produits. D’un point de vue commercial se priver de  toute une partie de votre public-cible n’est pas très judicieux.

Comment procéder pour rendre son site web accessible?

Les développeurs ne sont pas toujours formés à ces problématiques. Toutefois, la plupart ont quand même quelques notions à ce sujet.
Il est beaucoup plus simple de se pencher sur l’accessibilité dès le début de la création de votre site web, mais si rien n’a été pensé à ce moment là, il n’est jamais trop tard pour  corriger le tir.

N’hésitez pas à tester vous même votre site, par exemple, en essayant de ne naviguer dedans que avec votre clavier, sans utiliser la souris.
Vous pouvez aussi faire faire des tests utilisateurs, ou utiliser des sites spécialisés et des plugins (comme le plugin Accessibility Developer Tools pour Chrome).

Vous pouvez également consulter les textes de référence officiels si vous êtes vraiment passionné. Par exemple le RGAA : référentiel général d’amélioration de l’accessibilité.
141 pages de passion, d’obligations et critères à respecter, et les tests qui vont avec. Et les titres sont en violet ce qui ne gâche rien.

Consulter le RGAA (et admirer un parfait exemple de lien explicite qui sera facilement compris par les logiciels de lecture d’écran 😎 )

 

crééer site internet soi même coach

Créer son site internet

soi-même

a propos - creation de site internet à dijon

Hello !

Je suis Morgane,

Je vous aide à créer votre site web.

ebook créer son site web 1

E-books offerts

4 ressources gratuites
à télécharger

ebooks offerts

Mes meilleurs conseils pour votre site web

Lequel pourrait vous aider?

ebook créer son site web 1

30 étapes

Créer son site internet soi-même

ebook créer son site web 1

18 conseils

Créer un portfolio de photographe

ebook créer son site web 1

10 astuces

Améliorer son site internet rapidement

Avez-vous pensé à lire aussi ces articles ?

Écrire les textes de son site internet : 10 conseils

Écrire les textes de son site internet : 10 conseils

Vous avez peut être remarqué, (et vous faites sans doute pareil!) : les lecteurs et lectrices d'un site internet ne sont pas DU TOUT plongés dans la lecture vos textes comme on pourrait l'être dans Harry Potter.  C'est même tout simplement l'inverse. Ils sont aussi...

découvrez

Les templates

Un site internet pré-conçu à personnaliser soi-même.

crééer site internet soi même coach