8 astuces faciles pour la création d’un site internet professionnel (même si c’est vous qui l’avez fait!)

Webdesign

Vous avez peut être l’intention de vous lancer dans la Création d’un site internet professionnel vous-même? C’est tout à fait faisable!

De plus en plus d’entrepreneures se tournent maintenant vers des solutions simples pour la création de leur site internet professionnel. Des plateformes comme Shopify, Squarespace ou Divi permettent d’agencer le contenu des pages et de créer un joli site même sans connaitre le code.

C’est un peu de travail et pas mal de réflexion, mais c’est une super solution pour s’offrir un site web à moindre coût.  Mais certaines choses ne s’inventent pas, et de minuscules détails pourraient vous trahir et rendre l’ensemble un petit peu bancal.

C’est exactement comme lorsque vous faites des travaux en regardant des tutos sur Youtube.
Vous achetez peinture et pinceaux, et vous commencez à repeindre la pièce.
Puis vous regardez le travail terminé, et vous vous dites : « Ah pas mal j’ai géré là ! ».
Mais si un peintre professionnel entre dans la pièce, il va fixer le mur d’un air absent… puis s’évanouir 😅. Croyez-moi, je suis la reine de la peinture mal faite et des tutos suivis à moitié. Mais pour les sites, là je gère. Après avoir crée des centaines de sites web, je sais reconnaitre au premier coup d’œil ceux qui ont été créés par des débutantes (par contre pour la peinture, je suis toujours nulle).

Les erreurs courantes des novices

J’ai beaucoup de respect pour les entrepreneures qui se lancent dans la création de leur site internet professionnel sans rien y connaitre (je suis passée par là dans un temps fort fort lointain et je sais à quel point ça peut être assommant).
Et j’y vois toujours de petites erreurs. Que j’ai commis moi aussi à mes débuts!

Comme une orgie de motifs, des dispositions étranges, une icône WordPress oubliée ou d’autres petits détails invisibles pour les non-initiés… Mais que vos clients vont sans doute remarquer ! 

J’ai dressé ci-dessous la liste des erreurs que je vois le plus souvent, et vais vous dire quoi faire à la place pour un aspect vraiment sérieux.

Donc vérifiez si vous les avez commises, et n’hésitez pas à les corriger pour un résultat parfait !
En plus, la plupart peuvent être modifiées en quelques minutes.

créer son site web soi même - ebook offert

Trop de couleurs et pas assez d’espace blanc

Alors attention, certes, j’aime les univers colorés et les images flashy. Et personne n’aime les motifs plus que moi 🤷.
Mais, même si ça ne se voit pas : je reste raisonnable. Madame est conformiste oui.
Mais surtout, je sais qu’au delà d’un certain point, les couleurs / photos / motifs sont contre-productifs. Ils assomment vos lecteurs, ils les éblouissent, ils diluent l’information, et empêchent de communiquer efficacement. (Oui rien que ça. Madame est drama parfois…).

Et un excès de motifs ou d’images de fond trop soutenues donne en général un aspect un peu fouillis.

Les couleurs doivent être en nombre réduit. Comptez environ 5 couleurs sur votre palette.
Des claires et des plus soutenues, que vous pourrez disposer aux endroits adéquats (en fond, en titres, sur les boutons, etc.)

Trop de couleurs

Par contre, dès que le nombre de couleurs commence à frôler les 2 chiffres, ça commence à se corser, et à manquer de cohérence.

Le site entier doit absolument comporter un nombre limité de couleurs.
Même si c’est dur de choisir.

Ces quelques couleurs reviendront sur toutes les pages : dans les boutons, les titres, la couleur des liens, les fonds, etc.

Des images de fond

En parlant des fonds : les photos très intenses en guise de fond sont également un indice d’un site DIY.
Une image de coucher de soleil pour habiller le fond d’un texte, un motif « feuillage » ou « bois », etc. Ces images avaient l’air de matcher avec la thématique, donc la personne qui a conçu le site en a mis pour habiller. C’est compréhensible… mais non.
Ces grandes photos de fond ne sont pas très élégantes. Déjà.
Sur un document écrit, ce n’est vraiment pas une bonne idée, puisqu’elles enlèvent de la clarté à l’ensemble. En plus, elles alourdissent inutilement le site. Elles augmentent donc le temps de chargement des pages, et rendent le site plus lent… et les visiteurs moins contents.

Pas assez d’espace blanc

N’ayez pas peur de laisser du vide.

Les débutants ont l’habitude incontrôlable de vouloir tout serrer, de peur que leur site soit « trop vide ».
Mais l’espace blanc est indispensable. Il aère le design et donne un effet plus épuré à l’ensemble.

Et c’est beaucoup plus pratique pour vos visiteurs qui sont sur mobile (donc… la plupart en fait). Si le contenu de la page est trop serré sur leur petit écran de smartphone, ils risquent de cliquer sur des liens par accident.

Une page où les blocs sont trop serrés est étouffante, et empêche vos lecteurs d’accéder facilement à l’information. Tout est confus et on ne sait plus quoi lire en premier. 

C’est comme dans ces tabac/presse où vous attendez à la caisse au milieu de 50 jeux à gratter, 500 titres de magazine écrits en fluo, 40 couleurs de briquets,  60 saveurs de Chupa Chups, et collée à un présentoir de cartes postales kitsch. 
Vous êtes sur-sollicité. C’est étouffant et déstabilisant. Votre cerveau a un moment de bug et vous ne savez plus votre nom quand c’est votre tour de demander votre colis.

C’est pareil sur votre site : ne surchargez pas.
Contrairement au petit tabac-presse du quartier, votre espace est illimité sur la page, profitez-en!

Sautez des lignes de texte , laissez des marges sous les blocs, au dessus, découpez les blocs en plusieurs petits morceaux, etc.

Mon conseil : à chaque fois que vous laissez un espace blanc qui vous parait suffisant ➡️  agrandissez le encore un peu 😉

Des éléments décalés ou avec une disposition illogique

Un autre indice d’un site internet « fait maison » : la disposition illogique des éléments.
Mais non ce n’est pas une insulte…
Ce sont juste des sites où la personne s’est pas contentée pas d’un simple alignement des éléments les uns à coté des autres.
Elle aura alors mis beaucoup de colonnes, ou dispatché les éléments dans toute la page, dans des ➡️, à coté de listes, à coté de tableaux, bref, c’est un festival d’informations

Là encore, l’intention de départ était louable : éviter l’impression de vide (cf. ci-dessus 🤷🏼‍♀️ ).

Sauf que ça a souvent l’air un peu brouillon.
Et surtout : c’est un problème pour les visiteurs du site!

Avec une disposition trop complexe, le lecteur ne sait pas dans quel ordre lire le contenu.

C’est comme dans une bande dessinée : la disposition des éléments d’une page web suit une convention. Pour que n’importe qui puisse s’y retrouver.
Dans une BD, vous n’hésitez jamais : vous savez toujours quelle bulle lire en premier.
Mais si vous n’êtes pas écrivain de BD, il est probable que vous ne sachiez pas dans quel ordre il faut les disposer pour arriver à un résultat facile à lire.

Conseils pour la création site internet professionnel facile à lire :

Pour un site internet, c’est pareil.
Donc mieux vaut se contenter d’un simple alignement : les textes centrés, avec des titres, les images les unes a coté des autres là où c’est nécessaire, des listes à puce etc.

Vous pourrez exercer votre créativité sur d’autres parties du site, mais le contenu doit toujours rester facile à lire et à comprendre, pour tous.


Et n’oubliez pas que le plupart des visiteurs consultent votre site depuis leur téléphone. L’ordre des éléments sera donc complètement bousculé, et les éléments seront les uns en dessous des autres en pleine largeur. Aligner les éléments de façon simple vous permet de mieux contrôler dans quel ordre ils s’afficheront sur mobile.
J’aime utiliser tout l’espace horizontal et vertical pour créer des disposition originales. Mais, même si ça n’en a pas l’air, ce savant désordre est en fait murement réfléchi pour une lecture facile. Et je prévois la disposition sur mobile afin d’éviter que tout se retrouve en désordre.
Si vous n’êtes pas certain.e de savoir gérer cette partie, mieux vaut garder une disposition très simple. 

Pas de favicon

Le favicon est la petite icône que vous pouvez voir dans les onglets, mais aussi dans toutes les listes de sites. Par exemple : si vous ouvrez un nouvel onglet, chaque site sera représenté dans la liste des favoris par son titre et un petit logo.

Les favicon s’affichent dans les onglets, et dans les listes (oui je n’ai qu’un seul favori dans mon ordinateur pro, et ce n’est pas celui qui m’aide le plus à être productive!)

Ce logo a généralement été réglé par le propriétaire du site.
Il permet d’être bien visible au milieu des autres onglets.
Parce que franchement : combien d’onglets avez-vous en ce moment ouverts à coté de celui-ci? On peut facilement être noyé dans la masse et rester oublié pendant plusieurs jours…

Sauf que beaucoup de personnes qui se lancent dans la création d’un site internet professionnel elles-mêmes ne savent pas comment le changer ou n’y pensent tout simplement pas.

Ce qui donne des sites avec seulement l’icône WordPress par exemple.
C’est dommage, et en plus ça donne l’impression d’un site impersonnel ou pas terminé. Pas terrible pour inspirer confiance à vos futurs clients…


Dans WordPress c’est très facile : le favicon peut être changé dans le tableau de bord en 30 secondes.

Allez dans « Apparence » -> « Personnaliser » -> Paramètres généraux » -> « Identité du site ».

Ici vous pourrez ajouter votre image.

Vous pouvez choisir votre logo, ou n’importe quelle image qui vous parait appropriée pour s’afficher dans les onglets de vos lecteurs.

  • Pensez juste à choisir une image carrée,
  • Et d’assez bonne qualité : WordPress recommande 512 pixels au minimum.
  • Essayez que celle-ci soit bien visible et colorée (pour un exemple de favicon qu’on ne peut pas rater, regardez le mien  🙋🏻‍♀️) .

Et vous serez certain que votre site sera reconnaissable, même au milieu de 50 onglets ouverts.

créer son site web soi même - ebook offert

Des polices fantaisistes, inadaptées ou trop nombreuses

Je sais… Tout le monde aime choisir les polices. C’est ce qu’on fait tous dans Word quand notre travail devient vraiment ennuyeux non?

Si votre plateforme de création de site internet vous propose un incroyable choix de polices d’écriture, comme résister?
Et à force de toutes les essayer, de regarder le même titre avec 60 polices différentes et parfois ressemblantes, il devient difficile d’en choisir une… C’est là qu’on commence à perdre son sens critique et à sélectionner des typographies très très originales.
Et comme choisir c’est renoncer, on en prend plein!
« Impossible de ne pas utiliser celle-ci, et puis celle-là, oh et puis celle-ci pour les titres, etc. »


Que faire à la place :

Choisir des polices originales c’est très bien.
Ça donne du caractère à l’ensemble, et ça se marie souvent très bien avec les atmosphères originales. Moi-même j’adore les polices manuscrites.
Mais assurez-vous d’abord qu’elles soient LISIBLES (oui, en gras et en majuscules!). C’est le plus important. Parfois, les polices sont conçues pour faire des logos, et pas forcément pour la lecture.
Sur votre  site, les informations doivent être claires et faciles à lire. Vos visiteurs sont venus pour trouver des informations sur votre activité, il faut qu’il puissent lire sans effort

.Ensuite choisissez seulement deux polices, (ok, 3 maximum, vous êtes dure en affaires…).

  • Utilisez une police « ordinaire » très lisible pour le corps du texte.
  • Une autre un peu plus fantaisiste (si vous voulez) pour les titres. Puisque ils sont écrits en gros et très courts, ils seront de toute façon plus lisibles.
  • Et si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter une police manuscrite. Elle servira à mettre en valeur certains blocs de texte : des signatures, des questions ou des notes plus personnelles.

Astuce :

Pour choisir facilement, vous pouvez aller sur Google Fonts , Dafont ou sur Creative Market, choisir une phrase, et l’afficher avec toutes les polices disponibles. Vous pourrez les comparer et voir laquelle est la plus lisible.

La création d’un site internet professionnel est une super aventure, et c’est une option raisonnable pour beaucoup d’entrepreneures qui débutent.

Mais si vous voulez que vos visiteurs trouvent les informations qu’ils sont venus chercher au sujet de votre activité, il vous faudra faire preuve de clarté. Ces quelques bonnes pratique vous aideront à faire bonne impression pour la prochaine personne qui atterrira sur votre site web.

Elle aura ainsi l’impression d’une entreprise sérieuse et fiable, à la communication bien professionnelle.


Si vous voulez encore plus de conseils pour la création de votre site internet professionnel : consultez la seconde partie de cet article :
🍉 Faire son site internet soi-même : 8 conseils pour un résultat plus pro 🍉

Et si vous voulez être sûre de bien faire les choses, vous pouvez aussi partir de l’un de mes templates pour construire vous même votre site.

Ou tout simplement regarder la page de mes services de création de site internet!

Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard.

Faire son site internet soi-même : 8 indices qui montrent que votre site web n'a pas été créé par un pro
Faire son site internet soi-même : 8 indices qui montrent que votre site web n'a pas été créé par un pro
Faire son site internet soi-même : 8 indices qui montrent que votre site web n'a pas été créé par un pro
crééer site internet soi même coach

créer son site internet

soi-même

a propos - creation de site internet à dijon
Hello !

Je suis Morgane,

Je vous aide à créer votre site web.

crééer son site internet soi meme ebook gratuit

E-book offert,

« Créer son site : la checklist »

Avez-vous pensé à lire aussi ces articles ?

Les erreurs à éviter pour créer un site web professionnel soi-même

Les erreurs à éviter pour créer un site web professionnel soi-même

Il n’y avait pas assez d’un article pour faire le tour des erreurs qui empêchent de créer un site web professionnel. Voici donc le tome 2 ! Créer un site internet soi-même est ambitieux, surtout lorsque l’on débute. Mais c’est une belle aventure, et vous serez sans...

créer son site soi-même : les erreurs à éviter

créer son site soi-même : les erreurs à éviter

Créer son site soi-même est tout à fait possible techniquement. Avec un peu de patience et les bons outils, tout est réalisable. Mais le manque d'expérience et de connaissances techniques peuvent vous faire commettre quelques impairs, c'est inévitable. Certains...

Pourquoi vous devriez utiliser vos propres images sur votre site

Pourquoi vous devriez utiliser vos propres images sur votre site

Vous le savez, les images sont un des piliers de votre identité visuelle. Elles sont choisies non pas pour montrer quelque chose (sauf si ce sont les photos qui illustrent une fiche produit) mais plutôt pour raconter une histoire, pour porter un message. Vous pouvez...

crééer son site internet soi meme ebook gratuit

ebook offert

Créer son propre site : les étapes

La liste des étapes pour créer son propre site internet sans rien oublier.

découvrez

Les templates

Un site internet pré-conçu à personnaliser soi-même.

crééer site internet soi même coach