SEO : 6 règles pour écrire un article de blog optimisé

Webmarketing et SEO

Publier des articles de blog peut vous aider à trouver de nouveaux clients, et c’est une stratégie qui peut être très rentable sur le long terme. 
Néanmoins, pour que soit efficace, il faut publier des contenus approfondis et pertinents, qui vont vraiment aider vos clients. Vos articles doivent répondre à des questions que votre audience se pose, et qu’elle pose à Google. En plus, vous devrez apprendre à écrire un article de blog optimisés.
Ils devront être suffisamment bien conçus pour être placés correctement dans les résultats de recherche. 

C’est donc doublement exigeant! Vous devez à la fois écrire des choses interessantes (et bien les écrire) ET maitriser quelques techniques pour le SEO.
Le SEO (l’optimisation de vos articles pour les moteurs de recherche) est un domaine très riche et très complexe. C’est un métier à part entière et c’est vraiment un domaine très vaste!
Mais si vous débutez, quelques règles de base peuvent déjà vous aider à écrire des articles de blog optimisés et à obtenir des résultats corrects. 

En suivant ces 6 conseils basiques, vous pourriez commencer à remonter petit à petit dans les résultats de recherche, au fur et à mesure que de nouveaux lecteurs liront votre contenu et que votre site gagnera en autorité.

Le choix des mots clés

C’est certainement le plus important!
En tout cas c’est le point crucial d’un article de blog optimisé.

Avant même de commencer à écrire, vous devez donc réfléchir au choix des mots clés que vous allez « viser ». 

C’est à dire que vous devez prendre le problème en sens inverse : après quelle recherche sur Google les gens vont-ils (si tout se passe bien) tomber sur cet article ?

Donc, vous avez une idée d’article. Ok, c’est le thème principal. C’est logiquement un problème que rencontre votre audience, ou une question qu’elle se pose.
Pensez à ce que votre public va taper dans la barre de recherche lorsqu’il va chercher la réponse à ce problème sur internet.
Par exemple, si vous êtes photographe, et que vous écrivez un article sur les photos de mariage, pour aider vos lecteurs qui ont envie d’avoir de beaux souvenir du jour J.
Que vont ils chercher dans un moteur de recherche lorsqu’ils se poseront ce genre de questions? 

ous pouvez compléter cette réflexion en utilisant des outils SEO comme Ubersuggest ou SEMRush, ou même le Google KeyWord Planner.

Vous pouvez aussi relire cet article : 
Référencement : comment choisir les bons mots clé? 

Ajoutez des liens internes 

Les liens internes vont aider le moteur de recherche à comprendre l’arborescence de vos contenus, et comment votre site s’organise : 

  • quels articles parlent du même sujet
  • y a-t-il une thématique générale qui revient souvent, et sur laquelle vous avez l’air de vous y connaitre

Ils vont aussi encourager vos utilisateurs à lire plusieurs articles de votre blog. Et donc à rester plus longtemps sur votre site.
Le moteur de recherche en déduira qu’il a bien fait d’envoyer ses utilisateurs chez vous, puisque ils ont l’air de trouver ce qu’ils cherchaient. 

Dans chaque article, vous pouvez inclure des liens vers d’autres articles de la même catégorie (ou sur d’autres thèmes, pour compléter).
Vous pouvez même créer des blocs d’articles qui traitent du même thème. Avec un article principal (qu’on appelle « cornerstone« , soit « pierre angulaire »), et des articles connexes, qui abordent chacun un aspect précis de cette thématique. 

Pour reprendre l’exemple des photos de mariage ou d’évènements, vous pourriez écrire : 

  • un article principal qui traite du sujet dans sa globalité
  • et un article connexe sur les lieux incontournables
  • un autre sur les tenues 
  • pourquoi pas un article sur le choix du prestataire idéal
  • et d’autres sur tous les aspects que votre audience est susceptible de rechercher sur Google

De cette manière, tous vos articles de blog forment un grand ensemble cohérent d’informations reliées entre elles, dont l’architecture est facile à comprendre pour les moteurs de recherche et pour vos lecteurs.
Et plus vous écrirez d’articles, plus vous aurez de contenus connexes à relier!
Pensez également à intégrer des liens externes dans vos articles. ils serviront à illustrer votre propos par des sources fiables, ou à compléter vos explications.

Écrivez des articles suffisamment longs

Vos articles de blog devraient apporter des informations précises et traiter votre thème en profondeur.
Ils devraient donc naturellement être assez longs.

Les moteurs de recherche supposent évidemment que les contenus longs contiennent plus d’informations pertinentes. Et tout ce texte vous donne aussi l’occasion d’utiliser beaucoup de mots clés et de synonymes. C’est pourquoi ils sont mécaniquement mieux classés. 

En général, on peut dire qu’un article de blog optimisé devrait contenir au moins 1000 mots.
C’est un peu mystérieux si on n’a pas l’habitude. Mais si vous tapez votre texte dans Word ou Pages, vous aurez un petit compteur de mots. Et avec l’expérience, vous finirez par savoir évaluer naturellement la longueur d’un article.
Mais attention, il ne sert à rien d’essayer de remplir artificiellement vos articles pour qu’ils soient plus longs! C’est inutile, et en plus, ça rendrait votre écriture peu naturelle. Si votre thématique vous passionne, vous devriez pouvoir en parler des heures, sans vous soucier de cette question! 

Utilisez des mots-clés associés ou des synonymes

Pas la peine d’essayer de caser 60 fois de mot « photographie de mariage » dans un article…

Là encore, ce serait un peu inconfortable pour vos lecteurs. Au contraire, adoptez une écriture naturelle, utilisez l’expression que vous visez uniquement quand c’est nécessaire.
Et utilisez également des synonymes ou des expressions du même champ lexical.

Vos lecteurs ne tapent pas forcément la requête comme vous l’imaginez. D’ailleurs, on est souvent surpris de voir ce que les gens cherchent sur Google ! 

Structurez le contenu des articles avec des balises

Pensez à structurer vos articles avec les bonnes balises, car les robots qui explorent votre site lisent le html pour comprendre son organisation.
Les balises de titres et de texte permettront aux les moteurs de recherche de comprendre de quoi vous parlez.
Et elles servent aussi à vos lecteurs, qui doivent pouvoir s’y retrouver dans votre texte ! Il est beaucoup plus facile de lire un texte avec des paragraphes courts et clairs.

Respectez la structure HTML : 

  • des sous titres avec la balise <h2> 
  • et des « sous-sous-titres » avec la balise <h3>
  • le titre de l’article devra être en <h1>, et faites bien attention à ce qu’il n’y ait pas d’autre <h1> sur la page !
  • Vous pouvez aussi mettre des parties en gras, afin que les paragraphes soient plus facile à lire. Il signale aussi aux moteurs de recherche ce qui est important. 

Utilisez des mots de transition

Encore une fois, pour rendre la lecture plus fluide, essayez de rédiger de manière naturelle.

Donc utilisez des mots de liaisons comme « par ailleurs« , «  »en revanche« , « toutefois« , « enfin« . 

Vous trouverez la liste complète des mots de liaison reconnus par Yoast sur cette page.

Déjà, ils permettent de signaler l’articulation logique de vos explications, et rendent l’expérience de vos lecteurs plus agréable.
Et c’est finalement le plus important : un texte bien lisible et facile à comprendre, qui répond clairement à la question que se posent vos clients. 

Il existe d’autres façons d’écrire des articles de blog optimisés.Mais n’oubliez pas que vous devez aussi (et surtout) les optimiser pour qu’ils soient appréciés de vos lecteurs! Il doivent être pertinents et répondre à leurs questions. Sinon, vous aurez fait venir des lecteurs depuis Google, mais ils ne s’intéresseront pas davantage à votre travail !
Si vous utilisez WordPress, vous pouvez utiliser un plugin spécialement conçu pour le SEO, comme Yoast. 

Cet article pourrait vous intéresser : 
5 plugins WordPress indispensables pour un site internet de photographe

Celui-ci vous aide à vérifier que vous avez bien rempli toutes les conditions de base pour un article de blog optimisé. Avec un système de feux verts / feux rouges, il vous indique ce qui est déjà bien, ou ce qui devrait être amélioré. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le SEO et le trafic, vous pouvez relire cet article : 
5 moyen d’augmenter le trafic de son site internet

Vous pouvez aussi récupérer votre exemplaire du ebook : « 10 étapes rapides pour améliorer son site web« , ou consulter mes services de création de sites web personnalisés. 

crééer site internet soi même coach

Créer son site internet

soi-même

a propos - creation de site internet à dijon

Hello !

Je suis Morgane,

Je vous aide à créer votre site web.

ebook créer son site web 1

E-books offerts

4 ressources gratuites
à télécharger

ebooks offerts

Mes meilleurs conseils pour votre site web

Lequel pourrait vous aider?

ebook créer son site web 1

30 étapes

Créer son site internet soi-même

ebook créer son site web 1

18 conseils

Créer un portfolio de photographe

ebook créer son site web 1

10 astuces

Améliorer son site internet rapidement

Avez-vous pensé à lire aussi ces articles ?

Écrire les textes de son site internet : 10 conseils

Écrire les textes de son site internet : 10 conseils

Vous avez peut être remarqué, (et vous faites sans doute pareil!) : les lecteurs et lectrices d'un site internet ne sont pas DU TOUT plongés dans la lecture vos textes comme on pourrait l'être dans Harry Potter.  C'est même tout simplement l'inverse. Ils sont aussi...

découvrez

Les templates

Un site internet pré-conçu à personnaliser soi-même.

crééer site internet soi même coach